Pièce par Pièce 2018-11-22T09:22:44+00:00

Emballer le Salon

Emballer le salon est une tâche délicate car il y a généralement des objets en verre, en tissu et en cuir à protéger et ce n’est pas le plus facile.

Emballer le salon

Emballer le salon : Canapés et fauteuils

Tout d’abord pour emballer le salon vous pouvez commencer par retirer les coussins. Placez les plus gros dans des sacs en plastique épais, scellez le sac avec du ruban d’emballage pour les protéger. Au moment du chargement, vous pourrez placer ces coussins entres des meubles ou du gros électro-ménager pour éviter qu’ils ne s’entrechoquent. D’autre part vous pouvez utiliser les plus petits comme remplissage pour éviter de surcharger vos cartons d’objets lourds.

Assurez-vous que votre canapé passe toutes les portes, escaliers, etc. à l’avance. Certes il a pu rentrer au moment où vous avez emménagé, ou quand vous l’avez acquis, mais avez-vous fait, depuis, des travaux qui ont changé la donne (nouveaux sas à l’entrée de l’immeuble, nouvelles fenêtres si c’est par là qu’il était passé par exemple).

Si des travaux sont nécessaires pour sortir le canapé, nous vous rappelons que nous ne sommes pas qualifiés pour les faire.

Si vous le pouvez, essayez de sortir le canapé de chez vous. S’il y a largement la place, vous pourrez l’emballer chez vous. En revanche si c’est trop juste il vous faudra l’emballer une fois sorti, avant de le charger dans le camion. Si nécessaire, les pieds sont souvent démontables.

Pour le protéger, le plus simple est le film étirable (le même que celui utilisé pour emballer les palettes). Protégez bien les angles avec des coins en carton. Ensuite, utilisez des couvertures de déménagement pour l’envelopper. Vous pouvez vous inspirer de cette vidéo de confrères américains pour emballer votre canapé

Les canapés en plusieurs sections et les fauteuils sont bien plus faciles à déplacer. Cependant, utilisez la même technique que ci-dessus pour les protéger : ils ne sont pas moins fragiles.

Les « fauteuils relax » motorisés sont souvent plus lourds qu’un canapé. Aussi, tenez-en compte avant de les déplacer et assurez-vous que vous disposez de la main d’œuvre nécessaire tant le jour du chargement qu’à l’arrivée. Veillez à bien les attacher afin qu’ils ne se déploient pas pendant le transport.

Emballer le salon : Tables basses

Avant tout protégez bien les angles avec des coins en carton. Faites-les tenir avec du film étirable plutôt que du ruban d’emballage pour éviter les traces. Ensuite, placez une couverture sur le sol, placez la table à l’envers au milieu et rabattez les côtés de la couverture vers le centre de la table. Protégez les pieds en les entourant de carton, et attachez le tout avec du ruban d’emballage.

Si la table est recouverte d’une vitre, enveloppez la soigneusement dans du film à bulles, protégez les angles et emballez la vitre comme les miroirs, sans oublier de bien écrire « Fragile » de chaque côté. Enfin, assurez-vous que vous la placez entre deux matelas, ou un matelas et des coussins, bien attachés avec des sangles.

Emballer le salon : Bibliothèque

La bibliothèque est souvent le morceau de bravoure pour ceux qui doivent emballer le salon. Tout d’abord retirez les bibelots, et emballez-les comme nous vous l’indiquons ici. Ensuite retirez-tous les livres. Profitez-en pour faire le tri, et ayez un carton pour ceux que vous souhaitez revendre, donner ou jeter. Les livres sont lourds et utilisent rapidement votre allocation de poids, donc profitez de l’occasion pour faire le tri.

Essayez de limiter le poids des cartons à 15 kg. Comme il ne faut jamais fermer un carton qui n’est pas plein, comblez l’espace restant avec des coussins, des serviettes de bain ou des oreillers. Renforcez également le fond avec du ruban d’emballage.

Retirez toutes les étagères amovibles afin d’alléger le meuble au maximum. Emballez-les séparément dans du film à bulles ; regroupez aussi les attaches dans un sac en plastique que vous pouvez fixer dans la bibliothèque.

Enfin, enveloppez la bibliothèque dans des couvertures de déménagement, fixées avec du ruban d’emballage et protégez bien les angles.

 

Emballer la Cuisine

Emballer la cuisine est une opération qui se déroule en trois temps. Le premier temps se fait au début, au moment où vous commencez à faire les colis. Vous allez trier tout ce dont vous voulez vous séparer, et dans ce que vous voulez garder vous emballerez tout ce dont vous pouvez vous passer jusqu’à votre installation. Dans un deuxième temps, vous allez consommer au maximum les réserves de nourriture accumulées, en particulier le contenu du congélateur et du réfrigérateur : souvenez-vous qu’ils doivent voyager complètement vide. Enfin, dans les 3 derniers jours vous allez empaqueter ce qui reste.

Emballer la cuisine

Emballer la cuisine: Réfrigérateur et Congélateur

Il est tentant de laisser le réfrigérateur et le congélateur branché jusqu’au dernier moment quand il s’agit d’emballer la cuisine. Vous devez cependant commencer plus tôt : Un congélateur, laissé ouvert, peut prendre jusqu’à 8 heures pour dégivrer complètement. Il faut aussi que vous ayez le temps de les nettoyer, les débrancher et, dans les cas des réfrigérateurs américains, de les déconnecter de l’alimentation en eau.

Nous vous déconseillons de faire transporter des aliments périssables. En effet, les variations de températures font qu’il y a de grandes chances qu’ils soient impropres à la consommation à l’arrivée.

Retirez d’abord toutes les étagères, les tiroirs et autres éléments mobiles à l’intérieur de votre réfrigérateur et de votre congélateur. Emballez-les séparément, en prenant soin de bien les protéger individuellement (film à bulles).

Les réfrigérateurs, en particulier les réfrigérateurs en inox, doivent être enveloppés dans des couvertures de déménagement, Cela afin d’éviter les traces laissées par le ruban d’emballage qui sont parfois tenaces. Utilisez des sandows à boucles plates ou des serre-câbles quand c’est possible.

Il faut être au moins 2 pour déménager un réfrigérateur, et 4 pour un réfrigérateur américain. N’oubliez pas que nous ne fournissons pas de diable ou de monte-meubles. Veillez à ce que le réfrigérateur soit placé debout, contre une cloison ou contre un autre meuble haut. Utilisez des sangles pour éviter qu’il ne bascule.

Une fois a destination, ne branchez surtout pas votre réfrigérateur: Vous devez le laisser se stabiliser, debout, pendant au moins trois heures. Une fois rebranché, il lui faudra encore plusieurs heures pour atteindre sa température opérationnelle.

Comme pour tout appareil électrique, il est possible que vous deviez changer la prise. Dans ce cas, faites-le -ou faites-le faire- avant votre départ. Vous pourrez ainsi le brancher en arrivant dès que le délai de stabilisation sera écoulé.

Emballer la cuisine: Cuisinière

Au moment d’emballer la cuisine, nous vous conseillons de faire appel à un installateur habilité Professionnels Gaz si votre cuisinière est reliée au gaz de ville. Si elle est électrique, selon votre savoir-faire, vous pouvez aussi demander à un électricien de faire le nécessaire..

Nettoyez le four et les brûleurs à fond avant le jour J. C’est un travail que vous ne souhaiterez pas faire une fois dans vos nouveaux murs. Regroupez les éléments amovibles dans une boite séparée. Enveloppez les biens de manière à les protéger. Utilisez une corde ou des sandows à boucle plate pour maintenir la porte du four fermée, et des coins en cartons (doublés si possible) pour protéger les angles. Enveloppez le tout dans une couverture de déménagement.

Emballer la cuisine: Four à micro-ondes

Nettoyez votre micro-ondes. Placez une tasse d’eau citronnée et faites fonctionner votre four jusqu’à ébullition, arrêtez-le et laissez la tasse pendant quelques minutes : cela devrait décoller les résidus graisseux. Retirez le plateau en verre, emballez-le séparément et mettez-le avec d’autres plats ou des assiettes (voir plus loin). Laissez un post-it dans le four avec le numéro du carton dans lequel vous avez rangé le plat.

Vous pouvez choisir d’emballer votre micro-ondes et de le faire voyager tel quel. Cependant nous vous recommandons de l’emballer dans un carton. Choisissez un carton suffisamment grand pour pouvoir mettre des protections entre la boite et votre four. Scellez la boite avec du ruban d’emballage, et marquez clairement « haut » et « bas » sur le carton : ainsi il sera transporté correctement.

Si vous n’avez pas de carton adapté, bloquez la porte avec un sandow à boucles plates, emballez dans du film à bulles et une couverture de déménagement et placez une ou deux épaisseurs de carton devant la porte du four pour protéger la glace.

Assurez-vous que le four ne risque pas de tomber quand vous le placez dans le camion.

Emballer la cuisine: Table

Si vous pouvez démonter les pieds de votre table, faites-le. Placez vis, boulons et écrous dans un sac et attachez le sous le plateau de la table. Emballez chaque pied de table dans du film à bulles. Placez une feuille de carton sur le plateau, des coins en cartons aux angles et enveloppez le tout dans du papier à bulles et dans une couverture de déménagement.

Quand vous chargez le plateau dans le camion, assurez-vous qu’il est sur la tranche, et bien maintenu. Placez les pieds de manière à ce qu’ils ne puissent pas tomber.

Si vous ne pouvez pas démonter les pieds, protégez les angles avec des coins en carton, le plateau avec un carton éclaté, enveloppez chaque pied dans du film à bulles et fixez le avec du ruban d’emballage sur le carton du plateau afin qu’il ne glisse pas; Enveloppez le plateau avec film à bulles et couverture. Faites attention au moment du chargement de ne pas cogner (passages de portes). Placez la table dans le camion, plateau vers le haut. Mettez des boites lourdes sous la table, et des plus légères au dessus.

Emballer la cuisine: Chaises et tabourets

Chaises et tabourets passent facilement les portes et sont faciles à transporter. Il n’est donc pas nécessaire de les démonter. Protégez les pieds avec du film à bulles. Si l’assise est en tissu ou en cuir, recouvrez-les de film plastique (à bulles ou non) afin de les protéger des taches et autres griffures. S’il y a des coussins, emballez-les séparément, et utilisez-les pour finir de remplir les cartons lourds. Dans le camion, les chaises s’empilent 2 par 2, tête-bêche. Assurez-vous qu’elles sont suffisamment coincées ou attachées dans le camion pour ne pas risquer de tomber.

Emballer la cuisine: Cartons

Commencez bien en avance !

Dès demain, vous pouvez commencer à consommer ce que vous avez dans votre congélateur, par exemple. De même, les boites de conserve sont lourdes à transporter et faciles à trouver. Utilisez-les.

Des cartons, des cartons et encore des cartons. Et du papier, du film à bulles

Si vous avez des bouteilles à transporter, récupérez des cartons avec intercalaires chez votre épicier ou votre marchand de vins. N’hésitez pas à détailler le contenu des cartons sur l’étiquette et l’inventaire, cela vous facilitera la tâche une fois dans vos nouveaux murs.

Travaillez zone par zone.

Il est tentant de « butiner » d’un endroit à l’autre, mais il faut se discipliner: quand vous commencez un tiroir ou une étagère, finissez-le. Puis finissez les autres tiroirs du même meuble avant de passer au suivant. Ainsi, vous n’aurez pas un chantier impraticable en fin de journée. Sortez les cartons au fur et à mesure qu’ils sont fermés et répertoriés sur l’inventaire. Placez-les dans une pièce où ils ne gêneront pas.

Commencez par les objets les moins utilisés.

Il y a toujours beaucoup de choses dont vous pouvez vous passer pendant 3 ou 4 semaines. Si cela vous semble difficile, essayez de vous rappeler de la dernière fois que vous vous en êtes servis. Si c’était il y a plus de 15 jours, vous pouvez commencer à l’emballer (quitte à vous en servir une dernière fois tout de suite). Les livres de cuisine sont un bon exemple ; veillez à ne pas trop remplir les cartons, 15 à 20 kg sont un maximum.

Triez au fur et à mesure.

Un déménagement est l’occasion de vous débarrasser de tout ce que vous n’utilisez jamais, même si cela semblait être une bonne idée quand vous l’avez acquis, ou si c’est un cadeau de mariage que vous n’avez jamais osé jeter. Soyez sans pitié ! Gardez un carton près de vous de tout ce dont vous voulez vous débarrasser. Si vous vous y prenez assez longtemps à l’avance, vous pourrez les mettre sur Le Bon Coin ou les apporter à Emmaüs, ou tout autre organisation caritative. Vous ferez des économies sur votre déménagement, car ces articles prennent sur le volume et sur le poids que vous commandez.

Utilisez vos réserves.

Nous l’avons déjà mentionné, mais c’est vraiment le meilleur moyen pour éviter de gâcher de la nourriture. Jetez ce que vous ne pouvez ni consommer, ni donner. Il reste en général les épices, que vous pouvez emballer.

Regroupez le minimum indispensable.

C’est ce que vous emballerez en dernier, et sortirez en premier à l’arrivée. Quelques couverts, une poêle et deux casseroles, sel, poivre, huile, cafetière et café, un torchon et un rouleau d’essuie-tout… Vous pouvez sans doute utiliser des assiettes et gobelets en papier pour quelques jours. N’oubliez cependant pas de garder une bonne bouteille, et éventuellement un tire-bouchon et des gobelets pour fêter la fin du déchargement.

Nous vous suggérons aussi de garder un couteau (pour ouvrir les autres cartons), une lampe torche, des bougies (et un briquet!) et un rouleau de papier toilette. Si vous le pouvez, gardez cette boite avec vous. Sinon, marquez-la clairement pour pouvoir y accéder dès votre arrivée. Cette vidéo (en anglais), devrait vous aider pour emballer vos verres, assiettes et autres tasses.

 

Emballer le Garage

Emballer le garage revient probablement à s’attaquer à la pièce la plus redoutée dans la préparation du déménagement. D’abord il est rarement bien rangé. Ensuite, il souvent plein de choses dont vous n’avez jamais réussi à vous séparer. Toutefois ces aspects rébarbatifs en font une excellente pièce pour commencer, car c’est probablement l’une de celles que vous utilisez le moins.

Emballer le garage

Emballer le garage : Tondeuse à gazon

Si votre tondeuse est à essence, assurez-vous que le réservoir est vide; Siphonnez-le si nécessaire, et enfin débranchez la bougie. Idéalement, profitez-en pour la vidanger mais attendez d’être à destination pour mettre l’huile neuve. Retirez aussi la lame, et emballez-la pour qu’elle ne soit pas dangereuse. Vous pourrez alors charger votre tondeuse telle quelle dans le camion

Si vous avez une tondeuse autoportée, les étapes à suivre sont les mêmes. Cependant il sera peut-être plus facile de la faire monter dans le camion en la conduisant, puis vidanger le réservoir une fois à bord. N’oubliez pas cependant de prévoir les rampes car le camion n’en aura pas.

Puisque nous sommes sur le sujet, les vidanges sont nécessaires car nous ne pouvons transporter essence, peintures, solvants, etc… Profitez-en donc pour faire le vide de ce côté-là également.

Emballer le garage : Outillage lourd

Si vous disposez de tours électriques, d’une table de sciage, d’une scie à ruban, d’une perceuse à colonne ou toute autre machine-outil de ce calibre demandez conseil aux fabricants pour les préparer au transport. Il est possible que vous ayez à démonter les pièces les plus fragiles, et à fabriquer des caisses sur mesures. De fait, une raison supplémentaire de commencer le plus tôt possible.

N’oubliez pas également de considérer la façon dont vous aller les monter dans le camion, tant du point de vue de la main d’œuvre nécessaire au chargement et à l’arrivée, que celui du poids par rapport à votre allocation totale.

Emballer le garage : Petit outillage

Emballez le petit outillage comme n’importe quel autre objet. Protégez les appareils les plus fragiles avec du film à bulles, et veillez au poids de chaque carton. A cet égard, prenez soin de toujours placer les objets les plus lourds au fond du carton, et les plus légers en dernier. Les attache-câbles seront utiles pour les cordons électriques. En ce qui concerne les appareils sans fil, retirez les batteries et emballez-les ensemble, bien isolées, dans un autre carton avec les chargeurs.

Nous vous recommandons aussi de garder une trousse à outils jusqu’au dernier moment afin de pouvoir démonter ce qui doit l’être : tournevis, clefs Allen, clef multiprise…

 

Emballer le Bureau

Emballer le bureau devrait être assez simple car le mobilier est souvent assez utilitaire. Cependant, traitez cette pièce comme toutes les autres et finissez-la avant de passer à la pièce suivante.

Emballer le bureau

Emballer le bureau : Bureau

Tout d’abord, commencez par vider le bureau. Utilisez un petit carton pour les différents objets, en prenant soin de protéger ceux qui sont fragiles dans du film à bulles. Si le bureau est muni d’une tablette coulissante pour le clavier, retirez-la et enveloppez la dans du film à bulles. Placez-la ensuite dans un des cartons de votre bureau.

Mesurez-votre bureau afin de voir s’il faut le démonter, ou non. Vos critères sont les passages de porte entre la pièce dans laquelle vous vous trouvez et le camion, ainsi qu’entre le camion et la pièce de destination. Le poids peut également peser sur votre décision. Si vous décidez de le démonter, enveloppez soigneusement les différents éléments dans du film à bulles, et placez les vis et écrous dans un sac plastique que vous mettrez ensuite dans le carton du paragraphe précédent. N’oubliez pas de marquer sur l’inventaire dans quel carton vous l’avez placé.

Si en revanche vous décidez de le transporter en une pièce, enveloppez-le dans une couverture de déménagement, fixée en place par du ruban d’emballage. Evitez de mettre le ruban directement sur le bureau, cela laisse des traces. Protégez bien les angles avec des coins en cartons. Il faudra que vous soyez au moins 2 pour pouvoir le déplacer. Enfin, une fois dans le camion vous pourrez utiliser l’espace sous le bureau pour des cartons lourds et le plateau pour des cartons plus légers.

Emballer le bureau : Coffre-fort

Si vous avez un coffre-fort ancien dans votre bureau, il risque non seulement d’être un petit cauchemar à déplacer, mais aussi de réduire fortement votre allocation en poids : nous avons déjà chargé un coffre-fort de près de 200 kg. [Notez bien que nous ne sommes pas pressés de renouveler l’expérience de sitôt]. S’il s’agit d’un coffre-fort moderne, nous vous recommandons de contacter la société qui l’a installé afin qu’ils le descellent eux-mêmes, avant le jour de ramassage. Quant au contenu du coffre lui-même, nous vous recommandons de conserver avec vous tout ce qui une valeur financière ou sentimentale notable et de les transporter vous-mêmes.

Nous vous recommandons de faire des doubles de tous vos documents importants, et de les transporter séparément. Vous pouvez choisir de faire des copies électroniques que vous conservez sur votre téléphone par exemple, ou mieux encore dans le fameux « Cloud » (iCloud si vous avez un téléphone Apple, ou Google drive si vous avez un téléphone Android).

Emballer le bureau : Armoire de classement

Premièrement commencez par jeter tous les papiers inutiles. Utilisez un destructeur de documents si les informations contenues sont personnelles. Gardez avec vous les documents les plus importants, tels que livret de famille, actes d’Etat Civil, etc… Emballez ensuite les documents restants dans des cartons, en veillant toutefois au poids de chacun (max 15 kg).

Une fois l’armoire vidée, vérrouillez les tiroirs afin qu’ils ne s’ouvrent pas pendant le voyage. Enveloppez-le ensuite dans une couverture de déménagement maintenu par du ruban d’emballage.

 

Emballer la Salle de Sport

Emballer la salle de sport, si vous avez la chance d’en avoir une, sera probablement la pièce la plus rapide à finir. Elle peut aussi être celle qui écorne le plus votre allocation en poids, selon son équipement.

Emballer la salle de sport

Emballer la salle de sport : Vélo d’appartement

Les vélos d’exercice sont souvent lourds et difficile à déplacer, sauf s’ils sont équipés de roulettes à cet effet. Aussi nous vous conseillons de les poser sur un carton éclaté ; ainsi ils glisseront facilement d’une pièce à l’autre selon vos besoins. En revanche il vaudrait mieux que vous ayez un diable pour le sortir et aller jusqu’au camion. Si dans l’absolu une personne seule peut les soulever, leur encombrement rend l’opération hasardeuse, et nous vous recommandons fortement d’être deux si vous devez utiliser l’escalier. Ils sont en général suffisamment stables pour se contenter d’un emballage minimum qui protège les éléments protubérants.

Emballer la salle de sport : Tapis roulant

Certains tapis de jogging sont pliables, de sorte que le gain de place est substantiel. Il vous suffit alors d’attacher le fil d’alimentation avec des serre-câbles. Il est probable qu’il faudra au moins deux personnes pour le porter jusqu’au camion. Une fois en place, recouvrez-le d’une couverture de déménagement.

En revanche, s’il ne se plie pas il sera plus difficile à transporter. Il est possible qu’il soit plus facile de le démonter au départ. Dans ce cas, documentez soigneusement l’opération (photos). Regroupez également toutes les pièces dans un sac en plastique que vous fixerez alors à la machine. Dans tous les cas, une fois à bord du camion prenez soin de la recouvrir d’une couverture de déménagement bien attachée.

Emballer la salle de sport : Rameur

La plupart des rameurs se plient ou se démontent facilement, de sorte qu’ils sont faciles à déménager. Assurez-vous de bien fixer les éléments mobiles avec des serre-câbles, puis enveloppez le rameur dans une couverture de déménagement fixée par du ruban d’emballage..

Emballer la salle de sport : Haltères et autres accessoires

Sans aucun doute la partie la plus difficile à emballer, qu’il s’agisse d’haltères ou de poids libres à cause de… leur poids. Avant tout, renforcez bien les fonds des cartons avec une feuille de carton ondulé au fond. Gardez aussi un œil sur la balance et ne dépassez pas 20 kg. Les poids dont la valeur nominale est supérieure devront être chargés séparément.

 

N’oubliez pas d’étiqueter chaque colis, et de les ajouter sur votre inventaire.
N’oubliez pas de respecter votre code couleur pour chaque pièce.

Si vous en avez la possibilité, pesez chaque colis cela vous aidera pour estimer votre déménagement.